Grand chantier
Port de Brest : les premières entreprises sélectionnées

Le projet de développement du port de Brest entamera prochainement sa première phase de travaux. A l'issue de plusieurs appels d'offres lancés par la Région, les entreprises auxquelles seront confiés les premiers lots de ce grand chantier d'aménagement ont été retenues.

Engins de chantier sur le polder du port de Brest
Les travaux pour le développement du port de Brest débuteront début 2017. Panoramic Bretagne

Les travaux pour le développement du port de Brest débuteront début 2017. Pour être en mesure de mener ce grand chantier, la Région Bretagne a lancé dès février 2016 les premières procédures d'appels d'offres destinées à sélectionner les entreprises de travaux publics. Dix appels à candidatures doivent à terme permettre de retenir les entreprises ou groupements d'entreprises chargés d'assurer la première phase de développement du port (prévue sur la période 2016-2020) : 6 « lots » portent sur le volet «terrestre », 4 autres sur le volet «maritime » du chantier.

Les 6 lots «terrestres» de la phase 1

  • Lot T01 : Terrassement, stabilisation et gestion des terres faiblement polluées
  • Lot T02 : Voiries, réseaux humides et réseaux secs
  • Lot T03 : Ouvrage de traitement pluvial et génie civil associé
  • Lot T04 : Traitement des pollutions concentrées
  • Lot T05 : Aménagements paysagers et clôtures
  • Lot T06 : Passerelle piétonne et estacade

Les 4 lots «maritimes» de la phase 1

  • Lot M01 : Quai EMR, poste à quai n°1 et plateforme n°1
  • Lot M02 : Digue d’enclôture
  • Lot M03 : Retrait des macro-déchets et dragage anticipé de la souille du quai 6e Sud
  • Lot M06 : Dragages et mise en stock en casier

3 premiers lots attribués

A l'issue des procédures de passation des marchés publics, les premières entreprises ont été retenues.

  • Le lot T01 - Terrassement, stabilisation et gestion des terres faiblement polluées - est attribué au groupement d'entreprises locales LAGADEC TP - CHARIER TP - MARC SA – INCLUSOL. Les travaux consistent, ici, à consolider le polder actuel (via du drainage, des préchargements...), et et à niveler toute la surface du futur terminal dédié aux énergies marines renouvelables. Calendrier : janvier 2017 à fin 2019.
  • Le lot T02 - Voiries, réseaux humides et réseaux secs - sera réalisé par les agences locales des sociétés COLAS – BOUYGUES Énergies et services – SPAC. Ces travaux concernent notamment la réalisation de pistes de chantier et de voies d'accès sur le polder. Ils portent également sur l’aménagement des parkings et de la rue Chevillotte, qui sera élargie et dotée d'une piste cyclable. Le groupement d’entreprises sera, en outre, chargé de la création des réseaux d'eau potable, d'eaux pluviales, d'eaux usées, d'éclairage...Calendrier : début 2017 à 2020.
  • Le lot T03 - Ouvrage de traitement pluvial et génie civil associé - est attribué au groupement MARC SA – CHARIER GC – LAGADEC TP. Ces opérations devront permettre le traitement des eaux pluviales sur le futur terminal. Calendrier : 1er semestre 2017 puis, dans un second temps, 2e semestre 2019.

Les appels d'offres relatifs aux 3 premiers volets de travaux maritimes (M01, M02 et M03) seront prochainement attribués.

Toutes les informations relatives à l'ensemble de ces marchés sont publiées sur la plateforme de marchés publics Meg@lis Bretagne (https://marches.megalisbretagne.org/?page=entreprise.AccueilEntreprise).

Informer tout au long du projet

La Région s’était engagée à organiser une réunion publique d’information avant le début des travaux. Ouverte à tous, elle aura lieu le 24 novembre 2016 à 19h à Océanopolis, en présence de Pierre Karleskind, Vice-président de la Région en charge de la Mer et des infrastructures portuaires.

De nombreux supports d'informations sont par ailleurs mis à disposition du grand public, et particulièrement des Brestois·es, pour suivre l'actualité tout au long du chantier : site internet dédié www.portbrest.bretagne.bzh, journal de chantier publié au rythme de l'avancée des travaux,...

 

Le projet d'aménagement du port de Brest

Propriétaire du port de Brest depuis 2007, la Région a défini un vaste programme de travaux (2016-2020) destiné à en développer la compétitivité et y accueillir de nouvelles activités industrielles, liées aux énergies marines renouvelables (EMR) notamment. Estimé à 220 M€, le projet comprend deux grandes phases de travaux :
Étape 1 (170 M€) : construction du premier poste à quai EMR et de sa plateforme de manutention ; création d'un casier d'accueil des sédiments ; dragage des accès ; aménagement des 40 ha de la partie terrestre ; aménagements paysagers. Cette étape sera cofinancée par la Région Bretagne (à hauteur d'environ 110 M€), et ses partenaires : la CCI de Brest, le Conseil départemental 29 et Brest Métropole, ainsi que par une subvention du Feder.
Étape 2 (50 M€) : construction du deuxième poste à quai EMR ; stabilisation du nouveau polder de 14 ha.