Transports
Bretagne à Grande Vitesse : J – 359 !

Le 2 juillet 2017 aura lieu le premier voyage commercial sur la Ligne à Grande Vitesse Bretagne – Pays de la Loire, qui fera gagner 40 à 50 mn pour toutes les gares de Bretagne sur le trajet vers ou depuis Paris. Les partenaires de ce projet « Bretagne à Grande vitesse » se sont donné rendez-vous en gare de Rennes ce lundi 4 juillet pour lancer le compte à rebours.


Dans la «tour de contrôle» de la future LGV, pour lancer le compte à rebours : Jean-Yves Le Drian ici avec Nathalie Appéré, maire de Rennes, Emmanuel Couët, président de Rennes Métropole... Emmanuel Pain

D’ici un an, Rennes sera à moins de 90 minutes de Paris et l’ensemble du territoire breton gagnera entre 40 et 50 minutes sur tous les trajets avec la capitale. C’est l’aboutissement d’une mobilisation forte des collectivités bretonnes pour prolonger la Ligne à Grande Vitesse (LGV) jusqu’à Rennes mais aussi pour en diffuser les effets à toute la Bretagne gràce à une nouvelle desserte TGV – TER qui sera mise en service par la Région en même temps que la LGV. Une nouvelle ère ferroviaire pour toute la Bretagne. 

Le compte à rebours lancé !

C'est depuis la nouvelle gare de Rennes en construction que l'ensemble de partenaires investis dans la LGV ont lancé aujourd'hui le compte à rebours de l'opération « Bretagne à Grande Vitesse ». Ils ont visité le poste de commande à distance, sorte de « tour de contrôle ferroviaire» qui commandera tous les aiguillages de la LGV Bretagne - Pays de la Loire entre Le Mans et Rennes, le central sous-station et la gare en chantier. En pleine mutation, ce futur Pôle d’échanges multimodal (PEM) constitue la porte d’entrée du territoire régional et joue un rôle pivot dans ce projet, majeur pour la région.

Un lancement officiel

Le lancement officiel de ce compte à rebours s'est déroulé en présence de Gérard Lahellec, vice-président de la Région Bretagne aux transports et à la mobilité, Jean-Luc Chenut, président du Conseil départemental d’Ille-et- Vilaine, Emmanuel Couet, président de Rennes Métropole, Nathalie Appéré, maire de Rennes, Alain Quinet, directeur général délégué SNCF Réseau, Sandrine Chinzi, directrice territoriale SNCF Réseau, Nathalie Juston, directrice SNCF Bretagne, Marc Legrand, président de Rail Eiffage Express, l'entreprise qui réalise la LGV.