Pôle d'excellence cyber
Cyberdéfense : davantage de moyens pour la recherche

Tous les acteurs français de la recherche en cyberdéfense ont signé, ce vendredi 12 décembre, un accord général de partenariat. Tous les ans, plus d'1 million d'euros seront investis et 20 thèses supplémentaires seront financées dans le domaine de la recherche cyber.


Le contrat de partenariat a été signé en présence de Pierrick Massiot, Président du Conseil régional, Marie-Noëlle Sclafer, directrice de la DGA-Maîtrise de l'information et d'Antoine Petit, Pdg de l'INRIA. Région Bretagne

La Bretagne est un pôle d'excellence national en matière de cyberdéfense. Inscrit au Pacte d'avenir pour la Bretagne, le développement de la recherche est un des aspects les plus importants du secteur. L'accord général de partenariat signé le 12 décembre fait ainsi converger les compétences et les énergies des différents partenaires, au profit de la formation, de la recherche et du développement de la filière industrielle cyber.

Cet accord, conclu pour 6 ans entre le ministère de la Défense, la Région Bretagne et 11 universités, écoles d'ingénieurs et laboratoires de recherche, permettra par exemple de financer 20 thèses supplémentaires par an. Chaque année, plus d'un million d'euros seront également investis dans l'écosystème breton de la cyberdéfense, grâce aux différents soutiens du ministère de la Défense.

Ce contrat de partenariat permettra de faciliter le recrutement de nouveaux chercheurs et de mettre en œuvre des actions de collaboration scientifique (travaux de recherches, financement des projets de post-doctorants, organisation de séminaires communs ...). Tout est mis en oeuvre pour que le pôle d'excellence breton se développe dans les meilleures conditions.

Cette réunion du club des partenaires du Pôle d'excellence Cyber a également été l'occasion pour la Région et l'INRIA de signer une convention de 3 ans portant sur le soutien et le développement des capacités de recherche, de formation et d'innovation du centre INRIA Rennes-Bretagne Atlantique. 

Un pôle régional, d'une portée nationale, au rayonnement international
Lancé officiellement en février 2014 par le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, dans le cadre du Pacte défense cyber, ce pôle a pour vocation de fédérer les compétences en la matière sur l’ensemble du territoire. Il s’appuie, et en particulier dans le bassin rennais, sur le centre d’expertise DGA Maîtrise de l’information, les centres de formation de l’Ecole des transmissions (ETRS) et des écoles de Saint-Cyr Coëtquidan, ainsi que sur un tissu académique et industriel dense. L'accord général de partenariat vient sceller cette volonté d'engagement des acteurs bretons
en faveur du plan cybersécurité de la Nouvelle France Industrielle.
 

Liste des 13 signataires : ministère de la Défense (Direction Générale de l'Armement), Région Bretagne, Centre national de la recherche scientifique (CNRS), Institut national de recherche en informatique et en automatique (Inria), Université européenne de Bretagne (UEB), Université de Bretagne-Sud (UBS), Université de Bretagne Occidentale (UBO), Université Rennes 1, Université Rennes 2, Ecole normale supérieure de Rennes (ENS Rennes), Ecole supérieure d’électricité (SUPELEC), Institut national des sciences appliquées de Rennes (INSA Rennes), Télécom Bretagne.