Chantier du port de Brest
Un 7e gabion pour la digue en construction

Alors que le futur quai est désormais bien visible dans le port de Brest, la construction de la digue se poursuit simultanément. Les deux ouvrages se rejoindront dans quelques mois pour former les contours du futur polder.

Les gabions qui constituent la digue, vus du polder existant
Les gabions qui constituent la digue, vus du polder existant De Visu Box / Région Bretagne

Gabion après gabion, la future digue s’avance dans la rade. Le 7ème cylindre est en cours d’achèvement, portant la longueur de l’édifice à 200m, soit un quart de sa longueur finale.

Eléments de fondation de la digue, chaque gabion mesure 21m de diamètre et est constitué de 180 palplanches. Ils forment ainsi d’immenses réceptacles destinés à recevoir des matériaux de carrières. À terme, vingt-huit de ces cylindres verticaux seront nécessaires pour former les 860 m de l’ouvrage.

Une technique économe en matériaux

Proposée par l’entreprise Bouygues, la technique des gabions pour construire la digue utilisera 460000 m3 de matériaux de moins que d’autre méthodes, ce qui réduira de 26% le trafic de camions pour les transporter depuis les carrières.

 

© Devisu Box  BouyguesTP-Brest2

La moitié  du guide nécessaire à la création des gabions © De Visu Box / Région Bretagne

 

© Devisu Box  BouyguesTP-Brest3

 Arc en ciel sur le chantier de la digue du futur polder © De Visu Box / Région Bretagne