Sécurité en mer
Restriction de la navigation aux abords du chantier maritime du port de Brest

Pour des raisons de sécurité, une zone d’une vingtaine d’hectares est exclue de la navigation dans le périmètre où les travaux du port de Brest, à terre et en mer, sont engagés. Or, des conduites à risques ont été observées à proximité. La Région, propriétaire du site et maître d’ouvrage du chantier, appelle donc, toutes les personnes navigant sur leur temps de loisirs à la prudence et au respect des règles de sécurité.


La zone d'interdiction à la navigation est matérialisée par 7 bouées Google maps

Les travaux en mer ont débuté en mai sur le port de Brest avec la construction du quai (dit EMR) et de la digue d’enclôture du futur polder. Des travaux qui vont durer 3 ans et générer une augmentation du trafic sur l'eau et de nombreuses allées et venues de bateaux et barges de chantier.

Compte tenu de la forte fréquentation des abords du site (dériveurs, planches à voiles, pêche-promenade, kayaks, paddles…), qui plus est en été, une zone d'exclusion maritime d'une vingtaine d'hectares a été mise en place, à l'intérieur du port de Brest, et ce, durant toute la durée des travaux.

Pour matérialiser cette zone à risques, 7 bouées spéciales délimitent, côté mer, la zone interdite à la navigation pour toute embarcation non autorisée pour les besoins du chantier.

Pour mémoire, le règlement particulier de police du port de Brest mentionne que, dans les limites administratives du port, sont interdites la pratique des sports nautiques et les manœuvres strictement à la voile.


Modifié le


Partagez ce contenu