Travaux de terrassement sur le polder du Port de Brest.

© Panoramic Bretagne, janvier 2017

Engagé sur plusieurs années (2016-2020), cet important programme de travaux a pour objectif majeur de créer de nouveaux espaces industriels sur les vastes réserves foncières situées à l'est du port de commerce. Il s'accompagne d'une optimisation de l'interface ville-port avec la réalisation de nouveaux espaces publics paysagers.

Avec l'aménagement de ce polder, espace de 40 ha gagné sur la mer à la fin des années 1970 et qui sera étendu, le port de Brest sera en mesure d’accueillir des activités industrielles de fabrication, de manutention et de transit d'éléments de grande taille et de grande masse. Parallèlement, les accès nautiques aux quais des terminaux vrac et multimodal seront optimisés.

Le programme de travaux s'articule en 2 grandes phases :

Phase 1 (2015-2020)

adapter le port aux nouveaux standards du transport maritime et répondre aux besoins des industriels de la filière EMR

// 2014-2016

Travaux préparatoires, dont :

  • stabilisation, en avance de phase, d'une surface de 12 ha, à l'initiative du Syndicat mixte pour le développement de Brest Iroise (SMBI), réunissant la Région Bretagne, le Conseil départemental du Finistère, Brest métropole et la CCI de Brest.

// 2016-2020

Création d'un nouveau terminal portuaire de 40 ha adapté aux charges lourdes, telles les fondations d'éoliennes :

Dragage du chenal d'accès principal au port et des souilles des quais des terminaux vrac, multimodal et EMR. Les sédiments issus des dragages seront stockés dans un casier [3] créé par une digue d'enrochement devant l'actuel polder, afin de le prolonger de 14 ha.

 01 3D vue-intermediaire casier web

 © Virtualys / EESAB, 2016

0203 3D vue-intermediaire casier web

 © Virtualys / EESAB, 2016

Phase 2 (à partir de 2019) 

accompagner la croissance et diversifier l’activité

Orientée vers l'accueil d'industries liées à des technologies en émergence, cette seconde étape, non encore programmée, consistera à :

  • stabiliser le nouveau polder gagné sur la mer [4], afin d'offrir des lots industriels supplémentaires
  • aménager un second poste à quai [5].

Les caractéristiques de ces ouvrages seront ajustées au plus près des besoins de la filière EMR, afin d’accompagner son développement en Bretagne.

PDPB extrait Virtualys actualisé 2016 3

 © Virtualys / EESAB, 2016

Modifié le

Le projet de développement du port de Brest en vidéo

Animation 3D présentant le projet de développement du port de Brest © Virtualys